Nous soutenir

Nos positions

Comme l’exprimait le président de l’Odas face aux manifestation vives qui accompagnent depuis plusieurs années les Assises nationales de la Protection de l’Enfance : « Il faut réinventer la protection de l’enfance. C’est très difficile car ce n’est pas une question de moyens mais un besoin de repenser les choses ».

Par conviction et affiliation à la FNADEPAPE, reconnue d’utilité publique, nos travaux s’exercent autour de deux axes stratégiques :

 

  1. Sécuriser la fin du parcours

  2. Accompagner les jeunes majeurs au cours la transition à l’âge adulte vers l’autonomie

 

 

  1. SECURISER LA FIN DU PARCOURS EN PROTECTION DE L’ENFANCE

 

  • L’arrêt des sorties sèches de l’ASE

  • Une fin de contractualisation correspondant à une logique d’insertion et non plus de la date de naissance du jeune majeur

  • L’égalité d’exercice du contrat sur le territoire nationale, intégrant la mobilité

  • L’accès inconditionnel au logement

 

    2. ACCOMPAGNER LES JEUNES MAJEURS AU COURS DE LA TRANSITION A L’AGE ADULTE VERS L’AUTONOMIE

 

  • Etablir une réflexion profonde sur le « Contrat » APJM,

  • Une réflexion sur le droit d’expérimenter, de s’orienter sans rupture immédiate de la relation contractuelle,

  • Permettre la sécurisation du lien dans le parcours en protection de l’enfance,

  • Un partenariat négocié et conventionné avec les ADEPAPE qui participe à l'effort d'insertion sociale (224-11 du Code de l'Action Sociale et des Familles).

 

Avant d’être des NEET, la situation des jeunes sortants de l’ASE, souvent force de ressources personnelles, est d’abord celle des « Sans garant, sans parachute, sans filet ».

Nos positions

Devenir bénévole

Comment donner ?

 

Devenir bénévole

Pourquoi devenir bénévole à l’ADEPAPE ?

Parce que les jeunes d’aujourd’hui sont les adultes de demain, devenir bénévole au sein de l’ADEPAPE c’est faire le choix d’une citoyenneté engagée dans l’accompagnement des jeunes et partager des valeurs intergénérationnelles.

Comment adhérer ?

Apporter son aide peut se faire de multiples façons : le plus important pour nous c’est de trouver ensemble l’activité qui vous convienne en fonction votre disponibilité, vos centres d’intérêt, vos compétences et vos aspirations.

Qui peut adhérer ?

Les personnes qui ont connus l’Aide sociale à l’Enfance et tous ceux qui souhaitent s’investir.

protection de l'enfance

Je donne

 
 

Dons en pratique

Pour les particuliers


Pour les dons effectuées entre le 1er janvier 2022 et le 31 décembre 2022

Faire un don à un « organisme d'aide aux personnes en difficulté » et « d’utilité publique » telle que l’ADEPAPE vous permet de bénéficier d'une réduction fiscale importante.

La réduction d’impôt est alors égale à 75% des versements effectués, dans la limite de 530 € (art. 200 du Code Général des Impôts). Pour la part des dons comprise entre 530 € et 20% de votre revenu imposable, la réduction est de 66%.

Lorsque le montant total des dons versés est supérieur à 20% de votre revenu imposable, vous pouvez reporter l’excédent sur les cinq années suivantes. Vous bénéficierez de la réduction d’impôt dans les mêmes conditions.

Attention : Un reçu fiscal vous sera adressé à partir de 7,62€ de don minimum.




Pour les entreprises


Dans le cadre de la législation sur le mécénat d’entreprises et de l’article 238 bis du CGI, vous pouvez déduire de votre impôt 60% du montant de votre don, dans la limite de 0,5% du chiffre d’affaires réalisé au titre de l’exercice.

Au-delà, l’excédent de versement peut être reporté sur les cinq exercices suivants.

Exemple : hypothèse de CA de l’entreprise : 600 000 €

Calcul de la limite : 0.5% x 600 000 = 3 000 €
La réduction fiscale de 60% pour l’année N est donc limitée à un don de 3 000 €.

Cas 1 : l’entreprise fait un don de 3 000 €.
Elle peut donc déclarer l’intégralité de son don sur l’année N et bénéficier d’une réduction fiscale de 60 %.
60% x 3 000 = 1800 €
Elle obtient donc 1800 € de réduction fiscale.

Cas 2 : l’entreprise fait un don supérieur à 3 000 € (c’est-à-dire supérieur à 0.5% de son CA) sur l’année N.
Si l’entreprise donne par exemple 4 500 € :

Elle déclare donc 3 000 € sur l’année N, c’est-à-dire la limite autorisée par la loi, et bénéficie d’une réduction de 1 800€ (60% x 3 000) en année N.

Elle déclarera ensuite les 1 500 € de don restants sur l’exercice suivant et bénéficiera donc d’une réduction fiscale de 900 € (60% x 1 500) en année N+1.


Vu sur: https://www.unicef.fr/article/la-reduction-d-impot-associee-votre-don





Pour une plus grande transparence, nous vous enverrons un message vous indiquant précisément à quoi a servi votre don.

- de 50€

Soit l'équivalent : 

> De deux mois de transport,

> D'un accès à internet,

> D'une aide alimentaire.

de 51 € à 100 €

Soit l'équivalent : 

> De matériel professionnel,

> De livres scolaires,

> D'un déménagement.

+ de 100 €

Soit l'équivalent : 

> De frais d’inscription universitaire,

> De frais d'accès à un logement,

> D'un ordinateur.

Comment donner ?

 

Envoyez vos dons par courrier à : 

ADEPAPE 33

6 rue Cazalis

33000 BORDEAUX

OU

Faites un don en ligne : 

A noter : votre donation est déductible de vos impôts !