Nos missions & notre histoire

orphelins

En application de l’article L. 224.11 du Code de l’Action Sociale et des Familles (CASF) L’ADEPAPE « participe à l’effort d’insertion de l’ensemble des personnes admises, ou ayant été admises dans le service de l’Aide Sociale à l’Enfance. Inscrite dans la loi L.224.11 ».

Lorsqu'un enfant devient orphelin, c’est le préfet et le conseil de famille qui deviennent tuteurs de l’enfant.

L'association est membre de droit au Conseil de Famille des Pupilles de l'État ainsi qu'à la Commission d'Agrément à l'Adoption.

​Elle peut être membre des conseils d'administration d'associations intervenant dans le cadre de la Protection de l'Enfance. (Loi 2002-2)

L’association apporte son concours aux partenaires institutionnels, associatifs et des instituts de la recherche dans le but de toujours mieux soutenir ses adhérents et de faire valoir leurs droits dans tous les domaines.

Nos missions

« Porter la voix des accueillis de l’Aide Sociale à L’Enfance et soutenir les plus jeunes d'entre nous, tout juste sortis de l'ASE au démarrage dans la vie d’adulte. »

Comment ?

Par l’écoute, l’entraide et des aides ponctuelles (Art. L22.11 du CASF).

Les thématiques sur lesquelles L’ADEPAPE est amenée à s’exprimer sont principalement le passage à l’âge adulte des sortants de l’ASE, le parcours en protection de l’enfance (comment assurer une continuité et éviter les ruptures) et l’expression – individuelle et collective – des enfants accueillis à l’ASE.

L’ADEPAPE c’est un lieu de connexion !

… On y parle entraide, accès aux droits, débrouille et bons plans. Bref ! Une autre façon de parler des sujets lourds (mais essentiels) : logement, santé, études, jobs, permis, etc. Les bénévoles de L'Adepape 33 se démènent aussi – sur la base de l’article 224-11 CASF – pour soutenir les jeunes (et moins jeunes) dans leurs projets et apporter un coup de pouce financier ponctuel en cas de coup dur.

 
L’ADEPAPE c’est aussi un lieu d’action !

… Avec des activités variées dans plein de domaines dont les membres peuvent profiter gratuitement : boxe, foot, danse, ciné, théâtre… L’objectif est simple : mettre en commun l’énergie et le réseau de chacun pour en faire profiter le plus grand nombre !
 
L’ADEPAPE c’est enfin un lieu de transmission !

… Parce que mettre en commun les difficultés c’est la meilleure façon de les surmonter ! Des moments d’échanges et de débats, sans langues de bois, avec des personnes au « parcours inspirant ».  Réussites, échecs puis rebond… de quoi trouver matière à s’inspirer et à relever la tête !

 

Notre histoire

Avant l’ASE, il y a eu l’Assistance publique puis la DDASS, pourtant, ce sont les mêmes enfants et les mêmes schémas que l’on retrouve. Née après la deuxième guerre mondiale, l’Association ADEPAPE fait le lien entre tous ces organismes succédés pour faire entendre ceux qui ont été placés.

Reconnue d'utilité publique, L’association ADEPAPE est née il y a plus de 70 ans, en 1951.

Le 15 avril 1943 : création des ADEPAPE (Association Départementale d'Entraide des Pupilles et Anciens Pupilles de l'Etat) pour les orphelins de France.

1951 : création d'une ADEPAPE dans la Gironde le siège est à BORDEAUX  par Michel Bérouard.

1958 : création de la FNADEPAPE – Michel Bérouard en est le secrétaire général. Il en sera le vice-président de 1983-1998.

1974 : fin de la vêture AP.

1982 : première participation d’un ancien pupille au Conseil de Famille et aux commissions d’agrément en vue d’adoption.

En 1989 : les ADEPAPE accueillent désormais comme adhérent, en plus des pupilles de l'Etat, toute personne ayant transité par les services de la Protection de l'Enfance.

2002 : Franck Lalanne succède à Michel Bérouard.

 

2005 : remise de la Médaille du Mérite à Michel Berouard, 51 ans de présidence ADEPAPE par le Préfet de la Gironde (2005).

 

En 2007 : l'article L 224-11 indique que l'ADEPAPE devient officiellement Association Départementale d’Entraide des Personnes Accueillies à la Protection de l’Enfance, gardant son acronyme. L'association, loi 1901, est inscrite dans le Code de l'Action Sociale et des Familles.

 

2009 : rapport de l’ONED de 2009 « Entrer dans l’âge adulte : la préparation et l’accompagnement des jeunes en fin de mesure de protection ».

2012 : recherche par les Pairs.

2016 : création de l’URADEPE.